Projet en cours de développement

Production de crèmes et pommades

de Venin de Vipère

par et pour les africains

 

BENEFICIEZ DES APPORTS BENEFIQUES DE LA VIPERE

 

- Reproduire, élever, récolter et optimiser le venin (fortement demandé par l'industrie pharmaceutique et cosmétique) , mais aussi la peau, la chair et la graisse de la vipère qui sont des bienfaits naturels.

- La production de crèmes, gels et pommades (anti-douleurs, amincissantes, hydratantes, nutritivres) constitue LA VALEUR AJOUTEE de notre projet et procure un réel travail à une collectivité en recherche d'activité.

- Vous pourrez faire des crèmes et gels en travaillant sur place au pays dans votre village dans le cadre coopératif

- Vous pourrez créer votre marque et distribuer en Europe et en Afrique avec le soutien de notre Coopérative

 

 

Info - Source : La saga de l'EMBRUNAIS  

Les vipères étaient bonnes à tout, c'était le remède "polychreste", l' "alexipharmaque" idéal. La chair de la vipère était recommandée dans toutes les maladies cutanées, les fièvres malignes, les maladies convulsives, la faiblesse, le marasme,la phtisie, les maladies épidémiques, et elle était aussi l'antidote de choix contre toutes les morsures de serpents. Le bouillon de vipère servait à ranimer les forces vitales et musculaires.

Une pharmacopée du XVII° siècle rapporte que l'usage des serpents et surtout celui des vipères doit être considéré par les  malades comme "un beau secret" capable de les guérir. On peut lire dans l'ouvrage que la graisse de vipère sert à enduire l'épine dorsale et les jointures. Desséchée, la vipère  est comestible et certains considèrent le cœur et le foie d'un serpent desséché comme un remède "très précieux". 

La graisse de serpent avait la propriété de ramollir les écrouelles, de guérir les rougeurs et taies des yeux, d'aiguiser la vue et de calmer les douleurs de la goutte. La poudre de la peau de serpent passait  pour guérir en 3 jours les plaies récentes. Elle calmait les douleurs d'oreilles, et en gargarismes, les maux de dents.

De nos jours la peau de serpent est appliquée sur les brulures afin de les calmer, on en fait une tisane contre la colique, on applique un fragment de peau de vipère sur les coupures et les blessures, ainsi que sur les dents malades, pour atténuer  la douleur et la tisane de peau de serpent est encore efficace contres les douleurs. La vipère entière, séchée en la suspendant au plafond sert à faire des tisanes et des bouillons. Quand à la graisse de vipère elle est fort estimée pour frictionner les malades atteints de rhumatismes. On s'en sert pour panser les coupures et les blessures ainsi que pour confectionner les cataplasmes que l'on étend sur l'abdomen de ceux qui souffrent de coliques que rien n'arrive à calmer. 

 

© 2017 Coop USS All Rights Reserved.